PASCALIS AGGELIDIS

 

Paschalis est né à Alexandroupoli en février 1955. Il a étudié la décoration artistique, le dessin libre et la composition en couleurs dans la ville de Thessalonique.

 

Il étudie sous les instructions du peintre Dimitris Scretas la technique de gravure de la surface métallique. Il a travaillé comme décorateur et costumier de scénographe dans divers théâtres publics. Il peint des peintures murales de grandes dimensions dans des établissements publics et privés célèbres.

 

Il vit à Makrinitsa, Pélion et dans la ville de Volos depuis 1989. Souvent, nous utilisons une idée pour comprendre la réalité. L'artiste l'isole habilement et fait ressortir l'immobilité des statues antiques, empreintes de continuité. Puis il transfère à ces portraits, le sentiment humain et il crée de manière inattendue une scène théâtrale, où le monologue confessionnel prévaut. Aggelidis compromet indirectement la durée des sentiments humains. L'artiste adopte une position négative face à l'art de l'antiquité ou tente anxieusement de soulager l'homme contemporain du sérieux excessif et de la manière mécanique de vivre, s'offrant le plaisir du questionnement à travers ses peintures.

 

Le sophiste Gorgias dans l'un de ses discours juridiques soutient que dans la tragédie et dans la peinture celui qui triche le plus, créant des créatures semblables aux vraies, il est le meilleur, car le but du poète et du technicien n'est pas la vérité, mais le plaisir du peuple .


EXPOSITIONS PERSONNELLES

Centre Expérimental d'Athènes (1984),

Galerie Kreonidis (1987),

Galeries Ersi (1992, 1994)

Galerie « Rythmos » (Komotiní 1992),

Galerie KOSTAS Karras (1991, 1992),

Galerie Cellini (Leyde en Hollande 1994),

Galerie ESTEC (Noordwijk en Hollande 1994),

Wayne Centre d'Art Galerie (Philadelphie, Etats-Unis 1994),

Maria Andipa Icône Galerie (Londres, 1994).

Centre hellénique (Londres, 2021)