JULIE ESTEBAN

 

Née en 1989 à Bordeaux, Julie Esteban trouve sa voie dans les arts plastiques. Photographe professionnelle depuis 10 ans, elle travaille différentes techniques picturales pour les conjuguer avec son travail photographique.



« Un glissement s’est opéré lorsque j’ai choisi de travailler en argentique et de passer du portrait vers l’abstraction des corps et des visages  en jouant avec le clair/obscure. Comme si le flou et les accidents inhérents au regard sur moi m’avaient menée à porter un regard moins net sur les autres. Leurs présences sont mieux ressenties et la matière des corps est appréhendée avec douceur et émotion. »

La matière qu’elle crée lui permet de rendre ses photographies plus vivantes et de cacher ou de suggérer l’âme au-delà des corps.

Mêlant la photographie et la peinture, une métamorphorse de l'espace vide immaculé de blanc s’opère sur la toile. La série ELLES fait alors le lien entre ces années de photographies et la peinture.
 

« Comme la photographie fige un instant et préserve ce qui deviendra très vite un souvenir, la résine fige la matière et préserve l’œuvre dans le temps, pour la rendre durable et unique. »

Le travail de la résine fait sens avec les supports en bois sur lesquels elle travaille.

L'évolution vers l'abstraction totale et le travail des fonds l'ont amenée encore plus prêt de la matière. Celle-ci est au coeur de son travail avec la ABSTRACTION.

Ces deux médiums de prédilection trouvent chacun leur place dans sa pratique artistique, elle crée un équilibre entre eux dans son processus de création avec la lumière, les couleurs et la matière.